Ecologie Zéro Déchet

12 tissus et certifications textiles durables

23 mai 2019
tissu durable

L’univers de la mode durable est très vaste. On pourrait dire qu’il y a différents “degrés” de durabilité. Il existe des entreprises qui produisent localement, avec des tissus écologiques et où toute la traçabilité du produit est durable tandis que d’autres (pas moins méritantes) répondent à certains des aspects de la mode durable : commerce et production locaux, condition de travail justes et/ou tissus durables. Il existe différentes types, marques brevetées, sous-types et variétés, mais voici une petite liste de ceux qui sont les plus représentés et utilisés.

12 tissus durables

Coton bio

Cultivé dans des champs sans pesticides, herbicides, engrais chimiques synthétiques et sans toxiques. Les autres cotons sont souvent absorbés par le corps au contact de la peau. En plus, les travailleurs exercent souvent dans des conditions injustes.

Coton recyclé

Le tissu le plus durable et respectueux à toutes les étapes du processus en plus de participer à l’économie circulaires en maintenant les mêmes qualités que le coton bio.

Bambou

Les vêtements fabriqués à partir de pulpe de bambou, blanchis sans chlore se produisent facilement sans aucune substance chimique. On utilise moins d’eau que pour la production d’autres tissus également. La fibre est antimicrobienne, a des propriétés antialergiques, protège des radiations ultraviolet et est un régulateur thermique (chaud en hiver, frais en été).

Lin

Fabriqué à partir de la tige de lin ou de lin (Linum Usitatissimum). Sa culture remonte à l’Egypte ancienne (IVè siècle avant JC). C’est une fibre naturelle recyclable et durable qui a de nombreux usages en raison de sa résistance et de sa grande polyvalence. Il est parfait pour l’été car un procure une grande sensation de fraicheur.

Chanvre

Fabriqué à partir de la tige de la plante de cannabis, c’est également un tissu très ancien. En Chine, son exploitation a été datée à il y a environ 8000 ans. On en tire un tissu doux et délicat avec lequel on peut faire de la lingerie et des robes de haute couture.

Coquille de noix de coco

Certains fabricants de vêtements de sport et de montagne incorporent du charbon actif à base de coquille de noix de coco et matériaux volcaniques dans leurs produits. Grâce à cette fibre, le processus de séchage des vêtements est accéléré, ils repoussent les mauvaises odeurs et offrent une certaine protection contre les rayons UV, caractéristiques idéales pour la pratique du sport.

La banane

Tissu obtenu à partir de bananiers, il semble produire une fibre aussi douce que le chanvre ou le bambou, antiallergique et favorisant la transpiration.

Laine bio

C’est de la laine de mouton nourri à l’herbe et sa propreté n’est pas due aux additifs, agents blanchissants ou solvants. Le résultat est un tissu durable, biodégradable, très résistant et hypoallergénique.

Laine recyclée

Laine récupérée de restes de transformation de laine vierge ou déjà utilisée par les consommateurs. Une fois récupérée, la laine est broyée et transformée en fibres.

Tissu en plastique recyclé

Pour ce tissu, différentes origines : bouteilles en plastique, filets de pêche, résidus de plastiques marins, etc… Sur le marché, il existe divers exemples de cette utilisation et de grandes marques font le choix du tissu plastique recyclé.

Muskin (cuir de champignon)

Matière très similaire au cuir animal et au daim par son aspect. Il a été créé par Grado Zero Espace, une entreprise italienne qui, comme beaucoup, cherchait une alternative aux processus qui ne respectent pas l’environnement. Elle a trouvé cette matière sur la partie supérieure du champignon.

Piñatex

Un matériau développé à partir de fibres d’ananas et qui s’approche beaucoup du cuir. L’alternative durable et versatile que nous pouvons utiliser dans la mode, les accessoires et la tapisserie sans nuire à la qualité des produits.

Labels textiles durables

En écrivant le post, je me suis demandé : “comment sait-on que l’étiquette dit la vérité?” Comme tu le sais, dans le textile, il y a mille et un labels. J’ai réuni certains labels textiles durables afin de ne pas se perdre dans le monde de l’étiquetage éco.

Naturland

Allemagne

Au moins 95% du produit final, sauf accessoires, doit être fabriqué avec des fibres naturelles et écologiques. On régule également les substances et méthodes pour la fabrication, le niveau de déchets autorisé et les aspects environnementaux et sociétaux.

Demeter

Allemagne et International

La norme pour la production biodynamique. Le label exige des fibres certifiées Demeter et respectant les normes IVN (International Natural Textiles Association).

Soil Association

Royaume-Uni

Pour cette certification, la norme GOTS (Global Organic Textile Standard) a été adoptée. Par ailleurs, le label offre le label OCS (Organic Content Standard) qui vérifie simplement la traçabilité et la composition des matières premières jusqu’au produit final.

Krav

Suède

Cette norme a également abandonné ses prérequis textiles pour adopter le GOTS, qui est actuellement la norme principale pour les labels textiles écologiques dans le monde entier.

Oeko-Tex

International

Il y a deux standards : Oeko-Tex Standard 100 : certifie que les produits textiles ne contiennent pas de substance nocives pour la santé. Oeko-Text Standard 1000 : correspond à une certification d’entreprise écologique. Le label garantit que la production est respectueuse de l’environnement. Elle est plus stricte en ce qui concerne les critières environnementaux établis par la norme en vigueur.

Organic Exchange

International

Garantit une teneur minimale en coton bio dans le produit final mais ne garantit pas l’origine des colorants. Il y a ici aussi deux niveaux pour ce label. La norme OE 100 : certifie que les articles sont fabriqués avec une teneur minimale de coton bio à 95%. La norme OE Blended : certifie que les articles sont fabriqués avec une teneur minimale de coton bio à 5%, mélangé à du coton conventionnel ou des fibres synthétiques.

Made in Green

Europe

C’est le seul label Européen qui prend en compte trois domaines du processus de production : la santé, l’environnement et les droits des travailleurs. En outre, ce label étudie méticuleusement la traçabilité du produit en incluant également les fournisseurs directs et les fournisseurs des fournisseurs. Ainsi, il est possible de certifier le produit depuis la matière première jusqu’au produit final.

GOTS (Global Organic Textile Standard)

International

Label international créé par des membres de l’industrie textile et par diverses organisations ayant des normes pour le textile. Seuls les tissus contenant au moins 70% de fibres naturelles et bio peuvent être certifiés GOTS. Tous les intrants chimiques, comme les colorants et auxiliaires, doivent répondre à des exigences environnementales et toxicologiques claires.

Nous savons qu’il existe de nombreux autres tissus durables, surtout en phase expérimentale. Tu veux en ajouter à la liste?

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre