Ecologie

73 millions d’arbres vont être plantés dans le cadre du plus gros projet de reboisement de tous les temps

27 février 2018
reforestation

Il se passe enfin quelque chose de bon pour notre planète !

Historiquement, la seule chose que nous semblons être capables de faire à nos forêts, c’est les décapiter : dans les 40 dernières années, on a vu 20% de la forêt Amazonienne disparaître et les scientifiques prévoient une perte d’encore 20% sur les 20 prochaines années.

deforestation

Mais le changement arrive : un projet mené par Conservation International va s’atteler à la plantation de 73 millions d’arbres dans l’ “arc de déforestation” dans les états Brésiliens Amazonas, Acre, Pará, Rondônia et dans le bassin versant du Xingu.

L’espoir est de voir la surface renversante de 70 000 hectares (30 000 terrains de foot) restaurée après y avoir enlevé les pâturages existants.

John Converse Townsend, auteur pour Fast Company, a insisté sur l’importance de cette opération : “il y a plus de planètes habitables dans notre galaxie que d’humains sur Terre. Mais la plus proche est à environ 110 trillions de kilomètres d’ici, ce qui signifie que pour l’instant et dans l’avenir prévisible, la planète Terre est le seul rocher de l’espace infini que nous connaîtrons. Ce n’est pas vraiment une bonne idée de la laisser mourir.”

Le réchauffement climatique étant une véritable menace pour la Terre, nous avons désespérément besoin de plus d’arbres : se cantonner à en finir avec la déforestation permettrait aux forêts existantes d’absorber jusqu’à 37% des émissions de dioxyde de carbone à l’année. Imaginez donc l’impact que cela pourrait avoir de renouveler les régions dégradées.

reboisement2

Et le projet est bon pour les humains aussi. Pour chaque hectare, jusqu’à 2000 locaux vont travailler pour reboiser le territoire. Il s’agira d’une excellente opportunité pour l’emploi et la paie sera répartie de manière juste entre les participants, les familles pouvant gagner jusqu’à 700$ par hectare reboisé.

Fast Company a appuyé sur l’espoir que cette initiative constitue : malgré les millions d’hectares de forêt qui disparaissent, il y a aujourd’hui plus d’arbres et de végétation qu’en 2003. Ce projet va aider le Brésil à tenir la promesse faite lors de l’accord de Paris sur le climat : reboiser 12 millions d’hectares d’ici 2030. Ce projet s’avèrera être également un élément clé dans la restauration de ce que nous avons perdu dans les dernières années.

Il y a encore de l’espoir pour notre planète !

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre