Ecologie

La fast fashion abîme la planète

15 juillet 2020

La fast-fashion (mode rapide) est en train de faire mal à la planète et il s’agit de l’une des industries les plus polluantes au monde. En plus de contribuer aux émissions de gaz à effet de serre et à l’exploitation des personnes, elle remplit l’Océan de microplastiques qui se détachent à chaque lavage de vêtements synthétiques.

Les grandes marques commencent tout juste à se bouger par rapport à l’environnement mais, est-ce suffisant? Ne s’agit-il pas uniquement de greenwashing?

La mode est l’industrie la plus polluante après le pétrole.

Le Royaume-Uni est l’un des pays d’Europe qui consomme le plus de mode, environ 26,7kg par tête. C’est aussi un des premiers pays qui a commencé à se rendre compte que toute cette histoire d’acheter, porter, remplacer, jeter était un véritable problème et pense à légiférer là-dessus.

Source : https://www.klow.co/

Cela fait des années que Greenpeace dénonce la contamination générée par les entreprises de la mode. Dans sa campagne “Greenpeace Detox”, elle révèle quels produits toxiques sont utilisés par ces entreprises, lesquelles essaient de faire quelque chose et elle dénonce aussi les plus polluantes.

Quelles sont les solutions contre la fast-fashion?

1. La consommation

En premier lieu, nous devons changer notre façon de consommer. Tu aimes consommer? Tu peux pas râter les dernières nouveautés? Dans le post Consumérisme vs Consommation, je me pose la question sur ce thème.

Avant d’acheter, réfléchis deux secondes : est-ce que tu en as VRAIMENT besoin?

2. Poste des questions

Demande aux marques, investigue et si tu as envie de partager tes trouvailles sur les réseaux sociaux c’est encore mieux.

  • Où a été fabriqué ce vêtement?
  • Les travailleurs qui confectionnent le vêtement ont-ils un salaire digne et de bonnes conditions de travail?
  • Les matériaux utilisés sont-ils recyclés? Biodégradables?
  • Que font-ils de ce qu’il reste en stock? Recyclage? Incinération?

Ce sont certaines des questions que tu peux poser à la marque. Je suis certain que tu en as plein d’autres. C’est que toute cette information n’apparaît généralement pas sur l’étiquette si ça n’intéresse pas l’entreprise de la communiquer.

3. Acheter local

Ta petite friperie la plus proche et locale est celle qui t’aidera le mieux à t’acheter des vêtements. Si tu as cette option, achète des marques de ta région ou de ton pays. Essaie de savoir comment sont fabriqués ces vêtements, s’ils les font eux-mêmes, comment, quel travail derrière chaque pièce, etc. Une fois l’achat effectué, tu sentiras que ce vêtement t’appartient encore plus !

4. Opte pour des fibres naturelles…

…même si on pense que les fibres recyclées comme le PET recyclé (le plastique des bouteilles) et autres sont intéressantes parce que cela permet d’éliminer un déchet très compliqué. Je pense qu’il est cependant plus intéressant d’opter pour des fibres naturelles qui, étant constituées de matière organiques, peuvent se biodégrader. On se parle du coton bio, du lin, du chanvre, etc. J’avais rédigé un post sur les 12 tissus et certifications textiles durables.

5. Certifications écologiques

Quand une grande marque apose “coton bio”, je me demande toujours comment elle peut le prouver. Quelle certification a-t-elle? Les certifications te permettent de t’assurer qu’une tierce partie (l’entreprise indépendante qui certifie) donne son aval par rapport au fait que le vêtement est bien fait avec des fibres de coton issu de l’agriculture biologique, que la marque respecte les droits des travailleurs et qu’aucun produit chimique nocif (pour l’environnement ou pour la santé) n’a été utilisé dans le processus de fabrication.

D’autres recommandations? Que ferais-tu pour lutter contre la fast fashion?

You Might Also Like

1 Gentils commentaires

  • Reply 6 conseils pour être eco-responsable à la plage - Tortue Tranquille 16 juillet 2020 at 11 h 02 min

    […] maintient notre position ferme contre la fast fashion [article en cours]. Heureusement, il y a de plus en plus d’options de mode de bain durable […]

  • Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.