Ecologie

Gestion de l’abondance : la clé de la durabilité et du bonheur

12 octobre 2020

Aujourd’hui, je veux vous parler de la gestion de l’abondance. Oui, l’abondance. Ca peut paraître contradictoire de parler d’abondance dans une époque d’énorme crise économique. Oui et non, comme d’habitude, ça dépend. Si il y a une chose qui a été emmenée par notre système économique actuel, c’est les inégalités. Des inégalités que la crise sanitaire provoquée par la Covid-19 ne va que faire augmenter.

En tout état de cause, ce qui ne fait aucun doute c’est qu’aujourd’hui le prix de certaines choses a baissé. Nous avons accès à beaucoup plus de choses que nos grands-parents. Nous vivons dans un monde où on dirait que plus tu as de l’argent, plus tu es heureux. Mais en réalité, il ne s’agit pas de la quantité d’argent que tu as, mais plutôt de comment tu le dépenses.

L’argent est un des pouvoirs les plus puissants gouvernant ce monde et nous avons grandi en pensant que plus on a d’argent, mieux c’est, plus heureux(ses) et comblé(e)s nous serons. Est-ce vrai? Moi en tous cas, j’en ai ras le bol de voir des gens qui “ont tout” mais qui au fond vivent aigris, pleins d’insécurités et totalement vides.

D’où la grande question : la gestion de l’abondance.

La nourriture

Avant, la nourriture, il fallait gaaaaalérer pour en avoir. Aujourd’hui, on a le supermarché au coin de la rue qui offre tout types de nourritures : bonne pour la santé, junk, de saison, internationale, à emporter, à consommer sur place. Restaurants? Même chose. Qui n’a jamais eu ce truc au resto où ton plat arrive et en regardant celui d’en face tu te dis que tu auras dû prendre ça? Résultat des courses, tu manges en mode un peu aigri, non? Pour ne pas parler de l’anxiété que cause le fait d’être entouré de bouffe tout le temps ou de ne pas savoir quoi choisir.

Conclusion : avoir trop de choix de bouffe a un effet négatif qui dérive en une grosse insatisfaction ou frustration.

Les voyages

Avant, le voyage était un rêve, c’était rare et ce n’était pas à la portée de tout le monde. Aujourd’hui, on te vend des package tout inclus et les vols sont abordables pour presque tout le monde. Tu veux la plage? Tu veux de la montagne? Il suffit de demander et tu auras des options en veux-tu en voilà. Tu trouves pas que ça lui enlève un peu de sa magie, au voyage? Qui n’est jamais revenu déçu d’un voyage? On nous vend souvent une photo qui ne correspond pas à la réalité.

Conclusion : les vacances que l’on attendait avec impatience toute l’année n’ont pas rempli leurs promesses. Cela aurait peut-être été plus judicieux d’aller ailleurs… trop de choix.

La mode

Le thème de la mode, même si on en parle mois que les denrées alimentaires ou les produits ménagers dans le zéro déchet, est très très important. Non seulement c’est le plus grand facteur d’insatisfaction personnelle, c’est en plus le deuxième secteur le plus polluant au monde. Nous vivons aveuglés par la mode. L’élégance réside justement dans le fait de ne pas suivre la mode. C’est savoir ce qui TE va bien, indépendamment de si c’est ce que les gens portent en ce moment.

Les personnes élégantes brillent d’elles-mêmes, elles n’ont pas besoin de se cacher derrière une fringue qui le fait à leur place. Mais nous sommes quotidiennement inondés de messages subliminaux qui, si on ne vit pas de manière consciente, peuvent nous emmener à l’erreur de vouloir être une personne que nous ne sommes pas.

Conclusion : on finit par vivre la vie d’autres personnes, en voulant être comme elles et sans savoir qui NOUS sommes.

Décoration de la maison

Ton foyer est ton âme. Ta maison doit être un endroit dans lequel tu te sens en paix, où tu te sens bien. Cependant, la réalité c’est qu’on fait très peu attention à ce qu’on achète et nos maisons finissent par se transformer en garde-meubles. Est-ce que tu sais qu’un tel environnement a un impact sur ton moral?

Vivre entouré(e) de choses que tu ne veux pas voir, qui ne devraient pas être là, créée une sensation de mal-être énorme à l’intérieur de toi. A l’inverse, si tu t’entoures de beaux objets, utiles, pratiques, fabriquées avec de bons matériaux qui vieillissent bien, tu te sentiras bien mieux. Mais bien évidemment, c’est plus facile d’acheter sur Amazon depuis mon canapé à un prix défiant toute concurrence.

Conclusion : peut-être qu’on économise de l’argent mais au coût du sacrifice de notre qualité de vie et notre bonheur.

On pourrait donner encore des exemples, mais ce que je voulais vraiment dire c’est que la gestion de l’abondance dans une société qui nous offre de tout n’est pas facile du tout. Savoir gérer l’abondance requiert beaucoup de discipline, de connaissance de soi et de détermination. Ce sont des outils qui nous permettent de voir plus loin que ce qui nous est dit ou ce qu’on essaie de nous vendre. Des outils qui vont nous permettre de dire NON sans que cela génère du vide ou de l’anxiété.

Vivre une vie plus simple n’est pas facile, mais quand on y arrive, c’est très satisfaisant. Le chemin vers une vie plus humble est merveilleux et on finit par apprendre à se connaître et à être soi-même. En fin de compte, tout cela ne permet pas forcément de mener une vie plus pleine, saine et heureuse mais plutôt un style de vie plus durable et gentil avec la planète.

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre