Ecologie

Starbucks promet (pour la n-ième fois) un gobelet recyclable

22 mars 2018
starbucks zero dechet

 

On nous l’a déjà faite. Ca fait la 3è fois en 10 ans que Starbucks fait cette promesse et toujours rien de concert a l’horizon.

Stand.earth est un groupe d’activistes américain très influent qui a fortement protesté contre Starbucks et son utilisation de gobelets de café non recyclables. Cela leur a déjà été reproché maintes fois et Stand.earth a fait un coup génial en mettant des puces dans les gobelets pour savoir où allaient ceux qui étaient  “recyclés”.

L’équipe de Stand.earth a mis de la mousse isolante dans les gobelets afin de maintenir les puces (qui coûtent à peu près 100$ chacune) en place. Ils ont suivi les gobelets jetés dans des poubelles américaines marquées “recyclage” près de Starbucks dans le centre de Denver (des affiches sur les poubelles indiquent que les gobelets et couvercles ne peuvent pas être recyclés). Ils ont ensuite utilisé leurs smartphones pour récolter la donnée reçue depuis 6 gobelets. Ils sont allés dans un centre de recyclage en premier puis ont fini à la décharge.

tracker starbucks recyclage

Alors que les poubelles affichent que les gobelets et leurs couvercles ne peuvent pas être recyclés, il peut sembler étrange que le Starbucks installe dans ses restaurants des poubelles de recyclage si elles ne peuvent accueillir leur forme de packaging la plus répandue.

On peut se demander si ce n’est pas une forme de greenwashing, un moyen de se faire voir comme éco-responsable sans l’être vraiment. Dans la vidéo qui suit, vous verrez même un membre de l’équipe Starbucks indiquer à une personne de Stand.earth de mettre son gobelet dans la poubelle de recyclage en lui assurant qu’il serait recyclé et il ne fait aucun doute que la plupart des clients pensent que leurs gobelets sont recyclés, sans savoir à quel point cela est difficile.

Le rapport de Stand.earth et la vidéo ont dû influencer la décision de Starbucks d’annoncer qu’ils allaient introduire des gobelets recyclables dans les trois prochaines années. Stand.earth a pris acte et annonce que cela “met la société américaine du bon côté pour la lutte pour les forêts et le climat” mais ne peut s’empêcher de remarquer que c’est la troisième fois que cette promesse a été faite en 10 ans :

En 2008, Starbucks a promis de faire un gobelet 100% recyclable et de vendre 25% de ses boissons dans des gobelets réutilisables d’ici 2015. 10 ans plus tard, ni l’une, ni l’autre des deux choses n’ont été faites.

Un porte-parole de Starbucks lui-même semble sceptique, qualifiant la quête d’un gobelet recyclable “d’utopie à la durabilité”. C’est pas trop l’attitude positive et confiante que l’on pourrait attendre de cette énorme chaîne américaine. Il n’y a eu non plus aucune mention pour bannir les iconiques pailles en plastique (que l’on trouve dans les égouts de toutes les villes), les touillettes ou les gobelets en plastique pour les boissons froides.

 

Notre avis

Le plus irritant dans l’annonce en grandes pompes de Starbucks c’est sa description des nouveaux gobelets comme étant “zéro déchet” avec des gobelets recyclables et fait à 10% de matériaux recyclés pour les 3000 participants: “une fois les gobelets utilisés, ils seront mis dans les poubelles de recyclage où les gobelets, déjà recyclés, pourront trouver une nouvelle vie”.

Starbucks et le reste du monde ont sûrement une idée très différente de ce en quoi consiste le zéro déchet. Et jeter des milliers de gobelets en plastique dans une poubelle de recyclage pour nous ce n’est pas du zéro déchet. Mais il y a en plus une problématique majeure dans la discussion : le recyclage n’est pas une solution au gaspillage. Relativement peu de ce que l’on recycle finit par avoir une “nouvelle vie”, pour réutiliser les termes poétiques de Starbucks et la plupart des objets finissent à la décharge, même quand les centres de recyclage existent.

La conversation autour de la durabilité devrait tourner autour de la façon dont on arrête l’utilisation de tout ce qui est jetable (recyclable ou non) et on devrait remettre en question le modèle entier du café à emporter conduit par Starbucks. Comme ils ont été les pionniers de cette culture, ils ont la responsabilité de la faire changer, maintenant que l’on sait que c’est une très mauvaise idée. Signez la pétition ici !

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre