Divers

Une île de plastique

18 avril 2018
ile de plastique

Le plastique est partout : les emballages d’aliments, les crèmes, les produits de nettoyage… même les meubles, la vaisselle et les jouets…

Autant d’habitants sur la planète et autant de quantité de plastique fait qu’il y en a beaucoup qui finit dans la mer : on croît que 80% des plastiques de la mer proviennent de la Terre. Les 20% restants proviennent des bateaux.

Tous ces fragments voyagent dans l’Océan jusqu’à arriver dans des zones où confluent les courants marins pour former les “soupes de plastique” ou “continents de plastique”

Que sont les continents de plastique?

Les continents de plastique, aussi appelés soupes de plastique ou îles de plastique (entre autres appellations sexy), ne sont pas une masse solide mais plutôt des “tâches” de petits fragments de plastique. Situées dans le Pacifique et dans l’Atlantique Nord, on connaît leur existence depuis la fin des années 80 et depuis 2009, respectivement. Il est difficile de connaître leur taille puisque leurs marges changent constamment du fait des courants marins et du vent.

Ces plastiques se dégradent et se transforment en fragments plus petits. Les animaux marins qui vivent près de la surface confondent ces fragments avec de la nourriture et le plastique finit par faire partie de la chaîne alimentaire. Dans certains cas, les animaux souffrent de problèmes hormonaux et en meurent. Enfin, ces minuscules fragments de plastique finissent dans notre organisme quand on se nourrit de poissons ou de fruits de mer.

Cette vidéo de Seas at Risk est à voir : “notre plastique, notre problème”. Cette vidéo explique parfaitement et en seulement 2 minutes le problème du plastique dans les Océans (vous pouvez activer les sous-titres).

Que peut-on faire pour les éviter?

Réduire l’utilisation de plastique : dites au revoir aux sacs plastiques, emmène tes propres sacs quand vous aller faire les courses, n’achetez pas d’eau en bouteille, si vous devez prendre de l’eau emmenez une bouteille en acier ou en verre. Si vous pouvez, achetez dans des supermarchés en vrac ou mieux au marché pour éviter les sacs en papier et plastique.

Recycler : comme ça on pourra transformer ce plastique en emballages, sacs, canalisations, mobilier urbain et même en vêtements. Même si ce point est controversé (vu que le business du recyclage n’est pas transparent et que l’Europe et les Etats-Unis envoient leurs déchets plastiques dans des pays où la législation environnementale est presque inexistante). Ce qu’il faut arriver à faire c’est réduire afin de ne recycler que le minimum possible.

Réutiliser : il faut laisser libre cours à son imagination pour donner une seconde vie aux emballages plastiques.

Si vous voulez en savoir plus sur les conséquences de ce problème, elles sont très bien expliquées par Charles Moore dans ce TED Talk : Seas of Plastic (on peut activer les sous-titres)

 

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre