Zéro Déchet

Le modèle zéro déchet permettrait de faire jusqu’à 40% d’économies

3 avril 2018
zero dechet economies

Adopter le mode de vie zéro déchet à la maison pourrait réduire les dépenses totales de 40% pour une famille de 4 personnes qui renonce à ce dont elle n’a pas besoin. Le but est de mener une vie simple et adaptée à la culture et au pays dans lequel chacun vit.

C’est ce qu’à fait Béa Johnson, experte en prévention de déchets et auteure du livre « Zéro Déchet », traduit en 18 langues ! La française, spécialiste en durabilité, explique comment elle a vécu depuis 2008 sans générer de déchets dans sa maison en Californie, dans laquelle elle vit avec son époux et ses deux enfants adolescents.

Béa explique que quand son mari et elle ont déménagé dans un appartement plus petit, le couple a dû mettre certains objets au garde-meuble de manière provisoire et que c’est là qu’ils se sont rendus compte qu’ils pouvaient (et devaient) se défaire d’au moins 80% de ces objets dont ils ne se servaient pas.

Ils ont pensé au futur qu’ils voulaient construire pour leurs enfants et ont décidé d’opter pour un mode de vie minimaliste en réduisant au maximum les déchets produits et en collectionnant des moments et des souvenirs au lieu de collectionner des objets.

L’auteure propose de se laisser guider par les 5R (en anglais « refuse », « reduce », « reuse », « recycle » et « rot ») : refuser ce dont on a pas besoin, réduire la consommation, réutiliser les choses, recycler en dernier recours et composter les résidus organiques.

cuisine bea johnson zero dechet

Le zéro déchet de Béa Johnson concrètement

Dans ce sens, Béa affirme n’avoir que 15 vêtements différents, tous achetés d’occasion et elle utilise des produits d’hygiène et cosmétiques naturels qu’elle achète en vrac, tout comme les aliments de la maison qu’elle transporte dans des cabas en toile et qu’elle stocke dans des bocaux en verre.

Béa affirme également qu’acheter en vrac revient moins cher que d’acheter des produits conditionnés au supermarché puisque 15% du prix de chaque produit couvre les coûts de packaging et parfois même plus : 70% du prix de la lessive est dû à son emballage.

Ainsi, elle fait des économies en emballage et elle recycle moins puisque le zéro déchet ce n’est pas le recyclage, sinon au contraire éviter de produire des déchets en premier lieu en refusant, en réutilisant et en réduisant.

Cependant, Béa signale que certains récipients doivent être recyclés et elle opte pour des matériaux facilement reyclables comme le verre, l’acier et le carton tout comme le bois qui, en plus, est compostable.

Pour Béa Johnson, la clé se trouve dans la simplicité étant donné qu’elle ne passe pas ses journées à fabriquer son dentifrice ou des produits de nettoyage. Elle se lave les dents au bicarbonate de sodium et à l’eau et, pour nettoyer la maison, elle utilise du vinaigre blanc mélangé au même bicarbonate.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la vie zéro déchet n’est pas exclusivement faite pour les hippies ni pour des gens qui ont beaucoup de temps libre. Béa assure par ailleurs que sa famille a réduit de 40% les dépenses totales du foyer et, grâce à cet argent, a investi dans des panneaux solaires et dans l’installation d’un système de recyclage et de réutilisation des eaux grises, pour réduire sa consommation en eau.

You Might Also Like

2 Gentils commentaires

  • Reply sudre 5 avril 2018 at 17 h 31 min

    J’ai lu son livre et franchement je ne peux pas être d’accord avec ce qu’elle préconise en alimentation et le bicarbonate pour se brosser les dents au quotidien j’aimerai les voir dans quelques années…
    Je n’ai plus en mémoire tout ce que je trouve limite mais tout n’est pas bon à prendre… Le bon sens adapté aux besoins de chacuns c’est la meilleure solution

    • Reply Flo 6 avril 2018 at 10 h 20 min

      Effectivement, le bon sens et le discernement sont les meilleurs conseils. Mais on peut dire que son livre constitue un bon point de départ pour comprendre de manière globale ce qu’est le zéro déchet et comment en faire son mode de vie. Suivre à la lettre, dans n’importe quelle circonstance, n’est de toutes façons jamais une bonne idée 😉

    Répondre

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.