DIY Ecologie Zéro Déchet

Que faire des feuilles mortes à l’automne?

26 septembre 2020
feuilles-mortes-automne

On est bien dedans (et on le sent à la température, hein). Ca y est, c’est l’automne. Et les feuilles colorent les paysages de jaune, de rouge et de marron. Un phénomène aussi magique que surprenant.

La nature nous offre un matériau exceptionnel pour nos plantes. Et comme bon(ne)s jardiniers.ères que nous sommes, nous devons savoir profiter au maximum de ce que nous avons à disposition (a fortiori si c’est gratuit !). A la maison, quand c’est l’automne, c’est l’heure du rassemblement de la matière première. La principale d’entre elles est constituée des feuilles tombées des arbres, que nous utilisons pour tout un tas de choses.

Que faire avec les feuilles mortes d’automne?

Elles sont très faciles à obtenir. On a tous un arbre qui traîne pas loin. Même quand on habite en ville, on connaît cet endroit, ce square ou petit parc inondé de feuilles mortes à l’automne.

Ce qu’il ne faut jamais faire avec ces feuilles, c’est les brûler ou les jeter à la poubelle parce que cela n’apporte rien à l’environnement et c’est du gaspillage d’un super produit. C’est une mauvaise pratique que l’on voit assez communément, donc il est à mon sens important de le mentionner.

Voici quelques idées de ce que l’on peut faire avec ces feuilles.

Composter les feuilles mortes

Le compost est un type d’engrais très apprécié, naturel et faisable chez toi. On le produit à partir de la décomposition de résidus organiques (restes de légumes, plantes coupées, feuilles…).

Si tu as un jardin avec des plantes à feuilles caduques (c’est-à-dire qui perdent leur feuillage en hiver), tu peux en faire un tas pour le compost. Bien que pour obtenir un compost de meilleure qualité, je te conseille de mélanger tous les restes de la maison à ce tas de feuilles. Là t’es au top.

Améliorer la structure du sol/du terreau de ton jardin

Si la terre de ton jardin est dure et argileuse, tu peux y incorporer de la matière organique pour l’améliorer. Au moment d’y ajouter l’engrais, ajoute quelques feuilles mortes pour y apporter de la matière organique. Tu obtiendras un sol plus spongieux et aéré.

En faire un substitut à la fibre de coco

Quand tu veux faire ton propre substrat (une sorte de terreau), tu as besoin d’un certain nombre d’ingrédients. L’un des plus utilisés est la fibre de coco. Ce matériau donne du spongieux et de la structure à ton terreau. Mais ce n’est pas nécessaire d’acheter un matériau importé quand on a des feuilles mortes. En mélangeant des feuilles d’automne à ton terreau, tu obtiendras le même résultat qu’en utilisant de la fibre de coco.

Voici une recette simple de substrat :

Substrat universel maison

Keyword: substrat, terreau engrais, terreau universel
Auteur: Florent

Materials

  • 2 parts compost ou humus de vers de terre
  • ½ part petits cailloux ou gravier
  • ½ part gros sable (pas de sable de mer)
  • 1 part feuilles mortes

Instructions

  • Tout mélanger, c'est prêt !

L’utiliser pour le paillis

Les feuilles mortes peuvent être utilisées pour faire du paillis. Dans certaines régions, il est courant d’utiliser des feuilles des épis de maïs pour faire le paillis du potager. Il s’agit d’une stratégie que tu peux employer dans ton propre jardin.

Quelques avantages du paillis :

  • Conserve l’humidité du sol, permet d’économiser de l’eau et du temps
  • Empêche les mauvaises herbes de pousser, et ça c’est une économie de temps
  • En se décomposant, il apporte de la matière organique au sol
  • En hiver, cela permet de stabiliser la température et en été conserve la fraîcheur du sol.
  • Evite l’érosion quand il pleut grâce à son effet amortissant

Faire des tas de feuilles mortes comme habitat pour la faune

Ce que je remarque toujours dans le potager, c’est l’importance d’augmenter la biodiversité des petits visiteurs. Plus il y a de “monde”, plus les nuisibles sont équilibrés ou évités naturellement grâce à la présence de leurs prédateurs (et sans le pschiit chimique acheté chez jardiland)

Les grenouilles, lézards et autres amphibiens adorent se cacher dans les tas de feuilles mortes. Ce sont de bons voisins de jardin car ils mangent beaucoup d’insectes et ne nuisent pas aux plantes.

C’est ce qu’il y a de plus simple. Il suffit de faire un petit tas de feuilles mortes et de l’oublier. Tu peux y ajouter des brindilles sèches si tu en as qui trainent.

Activités manuelles pour les enfants avec les feuilles mortes

Vu sur : http://patchworkparent.blogspot.com/

Je suis tous les jours un peu plus surpris de la facilité avec laquelle on peut distraire les enfants avec des matériaux naturels (feuilles, cailloux, terre…). Même mieux, c’est souvent ce qu’ils préfèrent. Les feuilles sont comme des mosaïques des différentes couleurs. Avec elles, on peut créer des formes et des oeuvres d’art naturelles. C’est un matériau compostable et gratuit.

Si tu as aimé ce post mais que tu n’as pas forcément envie de faire des tas de feuilles mortes dans ton appart’, n’hésite pas à lire : 4 étapes pour un potager sur le balcon.

You Might Also Like

Pas de gentils commentaires

Répondre

Recipe Rating